MENU
MEILLEUR TARIF GARANTI
Je réserve Ma CHAMBRE Meilleur tarif garanti
RÉSERVEZ EN DIRECT
MEILLEUR TARIF GARANTI !
Autre Site
SITE OFFICIEL
-
-
+

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !
Logo Facebook Hôtel Restaurant Le Prieure

Hôtel Restaurant Le Prieure

44 rue du Rio 36200 Saint-Marcel

  contact@restaurant-leprieure.com
 +33(0) 2 54 24 05 19
itinéraire Hôtel Restaurant Le Prieure

Saint-Marcel

L'Indre, la Creuse... Tourisme dans le Berry

Nichée entre les châteaux de la Loire et les collines de caractère du Limousin, la terre enchanteresse du Berry déploie ses plus beaux atours faits de jardins secrets, d'étangs et de rivières servant d'écrins à quelques-uns des plus beaux villages de France et aux paysages de George Sand : Gargilesse-Dampierre ou Saint Benoît du Sault ; Nohant, La Châtre, la Mare au Diable... Et bien sûr, à quelques minutes seulement de notre hôtel, la Venise du Berry, Argenton-sur-Creuse, qui, au rythme du courant de la Creuse dévoile ses pittoresques ruelles, vieux moulins à roue et autres maisons à galeries de bois "suspendues" au-dessus de la rivière.

Pour une belle entrée en matière, notre village médiéval de Saint-Marcel, idéalement situé aux portes de l'ancienne cité gallo-romaine et au seuil de la limite orientale du Parc naturel régional de la Brenne, dévoile son riche patrimoine. 

Surplombant la vallée de la Creuse, son église romane du XIIe (sur une crypte romano-byzantine du VIIIe) et son trésor, ses rues pavées semi piétonnes, ses maisons à colombages, ses maisons vigneronnes, ses remparts, son fort du prieuré et ses quatre portes de ville en sont quelques exemples. 

Encore plus proche, à quelques centaines de mètres à peine derrière l’hôtel, l’architecture moderne du musée archéologique d’Argentomagus se fond dans le paysage de la campagne environnante depuis 1990. Le site gallo-romain qu’il surplombe et qu'il vous invite à découvrir témoigne de la prospérité du bourg d’alors, qui a compté jusqu’à 5000 habitants. 

Les idées de découvertes ne manquent décidément pas autour du Prieuré... Vous pourrez compter sur nous pour vous conseiller lors de votre séjour.

Visiter Argenton-sur-Creuse

Visiter Argenton-sur-Creuse

A DEUX MINUTES EN VOITURE DE L’HÔTEL

À moins de 5 minutes de notre hôtel, portée par sa réputation de « Venise du Berry », l’opulente voisine en amont de la Creuse vous attend. À partir du Moyen-Âge, serrée autour de son fier château féodal, Argenton s’est développée en héritière d’Argentomagus. Fruit de son l’Histoire, la ville a su évoluer, pour présenter aujourd’hui le visage attrayant de ses balcons sur la rivière, des façades de ses ruelles médiévales éternellement sinueuses, du point de vue panoramique qu’offre l’esplanade de la Bonne Dame sur la campagne alentour et la ville basse. Celle-ci s’offre également à la flânerie, via le Vieux Pont, vénérable témoin de ces évolutions. Vous pouvez aussi recourir aux services de l’Office de Tourisme qui a initié et anime des parcours de visites de la ville, guidées et à pied.

Les rivières, non contentes d’être des sites de canotage ou des inspiratrices de peintres, ont également procuré aux industriels leur force motrice, les vertus de leur eau. La Creuse ne fait pas exception, ayant notamment collaboré ici à l’essor de l’industrie textile. Un premier atelier de lingerie fut ouvert en 1860, entre les deux ponts routiers qui enjambent la Creuse, par Charles Brillaud, industriel qui donne son nom à la rue qui conduit aujourd’hui au Musée de la Chemiserie (et de l’Élégance masculine). Les cent ans d’histoire des ouvrières chemisières d’Argenton, leurs conditions de travail, la présentation de leur savoir-faire… sont ici prétexte à remonter le développement des vêtements et accessoires du Moyen-Âge à nos jours. Les collections rassemblent 12 000 pièces représentatives (textiles, machines, documents), un atelier a été reconstitué au deuxième étage, et des animations permettent de faire vivre ce lieu, au travers par exemple, d’expositions à thèmes.

L’Artboretum, situé plus haut sur la rivière au Moulin du Rabois, satisfera tous les amateurs d’art contemporain avec une salle d’exposition de 230 m² et un espace documentation.

Voir le site
Le Parc de la Brenne, la Vallée de la Creuse

Le Parc de la Brenne, la Vallée de la Creuse

DES PARADIS NATURELS EXCEPTIONNELS À PORTÉE DE MAIN

Le Parc naturel régional de la Brenne est à deux pas, et cela vous place à deux pas du paradis. Pas moins de 3000 étangs, des régions naturelles variées, une zone humide d’importance internationale, 267 espèces d’oiseaux (essentiellement de passage, mais 150 nichent sur place), première zone française de peuplement de la cistude d’Europe, tortue aquatique en voie de disparition, les libellules y sont légions, 2000 tonnes de poissons y sont pêchés chaque année d’octobre à mars et, pour les amateurs, on y affine amoureusement le Pouligny-Saint-Pierre, rare fromage de chèvre bénéficiant d’un Appellation d’Origine Contrôlée… Bref, vous foulez-là le sol d’un pays de cocagne ! Les options ne manquent pas pour vous lancer à sa découverte : à pied, à cheval, à vélo… Vous débuterez peut-être en manière d’introduction générale par La Maison du Parc, à Rosnay qui, en plus d’informations sur le territoire, vous offrira 5 projections sur grand écran pour vous donner envie d’ « y aller » vraiment.

Vous pouvez aussi profiter de la Voie Verte à vélo, un parcours de 22 km environ qui emprunte l'ancien tracé désaffecté de la voie ferrée Le Blanc – La Châtre, mais également des parcours routiers sur Saint-Marcel et Argenton. Réservé aux cyclistes et aux piétons, le parcours offre depuis les nombreux viaducs et ouvrages d'art présents sur le tracé, un panorama exceptionnel sur la vallée de la Creuse. Il permet également de faire découvrir la richesse du patrimoine culturel et architectural du Sud Berry.

Au nord d’Argenton-sur-Creuse, (environ 1h15 en voiture), le ZooParc de Beauval, classé parmi les 10 meilleurs zoos du monde, présente la plus grande diversité animalière de France… à découvrir en famille.

Au sud d’Argenton, entre Berry et Limousin, débute le nord de la vallée de la Creuse, rebaptisée Vallée des peintres. L’histoire a retenu certains noms, plus prestigieux que d’autres : Monet, Guillaumin, Picabia… Il importe surtout qu’au fil des décennies, ces artistes, obscurs ou renommés, aient toujours conservé en commun, pour le transmettre, cet amour de la lumière d’ici, des roches aux tons variés et des bruyères parfumées… Et l’Office de tourisme Monts et Vallées Ouest Creuse a conçu des animations vivantes pour accompagner les gourmands de couleurs de tous âges !

Poussant quelques kilomètres plus au sud, découvrez les 312 hectares du Lac d’Éguzon (aussi dit « de Chambon ») et l’immense terrain de jeux que constituent cette retenue d’eau et son environnement à la fois sauvage et accueillant. Plages pour la baignade, activités nautiques de toutes natures, pêche, équitation, randonnée pédestre… Laissez-vous aller à ne pas choisir : faites tout !

Voir le site
Visiter la Creuse

Visiter la Creuse

UNE VIE PLEINE ET RICHE D’EXPÉRIENCES

Depuis les premiers Impressionnistes, des centaines d’artistes ont peint « sur le motif », au cœur même d’une nature sauvage et préservée, sur les sentiers escarpés de cette vallée ; les artistes contemporains les imitent, dans leurs pas. Carnet de découvertes en main, marchez, vous aussi, sur leurs traces : suivez le Sentier des Peintres, et explorez l’œuvre de Claude Monet étape par étape en une courte boucle. À Guéret, le Musée d’Art et d’archéologie a dédié une salle entière aux travaux des Impressionnistes, dont vous verrez d’autres exemples au sein de l’Espace Monet-Rollinat de Fresselines.

Les peintres sont nombreux également dans la vallée dont vous pourrez visiter les ateliers, avant de vous lancer vers l’Hôtel Lépinat à Crozant : un site moderne, faisant appel aux nouvelles technologies, consacré à l'histoire des Peintres de la Vallée.

De peinture, il sera encore question à Gargilesse-Dampierre, mais aussi de littérature, avec George Sand, la Dame de Nohant, dont on sait la longue histoire avec le Berry. Gargilesse est l’un des Plus Beaux Villages de France et séduit d’emblée. Serge Delaveau, peintre dont on trouve des toiles dans le monde entier, a ici son musée. Spécialiste des paysages et des personnages, on découvre ici une partie du travail de cet artiste de la peinture à l’huile qui a tout essayé : gouache, aquarelle, pastel, acrylique… et qui fut successivement calligraphe, lithographe, graveur !

George Sand, pour sa part, tomba amoureuse de Gargilesse après une promenade auprès de la rivière. Frappée par la lumière du couchant sur les pierres du village, elle décide d’y acquérir une chaumière, bien plus modeste que sa maison de Nohant. Visiter la maison de George Sand aujourd’hui, c’est donner à son séjour la tonalité intimiste qui fera contrepoids à cette dévoration de nature et de grands espaces qui vous aura peut-être occupés jusque-là. Dessins exécutés par l’auteur de François Le Champi, objets personnels, vitrine dédiée à ses proches, mobilier d’époque, table de travail…

Voir le site